L'indicateur est resté à 2, comme en juillet donc, nettement au-dessus de sa moyenne à long terme depuis 1990. Le mois dernier, la BNB avait évoqué un niveau historiquement élevé, "comparable à celui observé lors du pic conjoncturel de 2007".

Les attentes des consommateurs belges quant à la situation économique générale et au chômage ont continué de s'améliorer en août. En revanche, les ménages se sont montrés légèrement plus pessimistes en ce qui concerne les prévisions relatives à leur situation personnelle. "Ainsi, ils s'attendent à ce que leur situation financière, qui s'était redressée le mois précédent, se dégrade à nouveau au cours des 12 prochains mois et ils pensent épargner un peu moins", précise la BNB dans un communiqué.

L'indicateur est resté à 2, comme en juillet donc, nettement au-dessus de sa moyenne à long terme depuis 1990. Le mois dernier, la BNB avait évoqué un niveau historiquement élevé, "comparable à celui observé lors du pic conjoncturel de 2007". Les attentes des consommateurs belges quant à la situation économique générale et au chômage ont continué de s'améliorer en août. En revanche, les ménages se sont montrés légèrement plus pessimistes en ce qui concerne les prévisions relatives à leur situation personnelle. "Ainsi, ils s'attendent à ce que leur situation financière, qui s'était redressée le mois précédent, se dégrade à nouveau au cours des 12 prochains mois et ils pensent épargner un peu moins", précise la BNB dans un communiqué.