"Le gouvernement (régional) a décidé de demander à participer au fonds de liquidité" mis en place par Madrid pour venir en aide aux régions, a expliqué son porte-parole, Francesc Homs, lors d'une conférence de presse.

Luttant farouchement pour préserver son statut d'autonomie, la région a toutefois assuré qu'elle solliciterait cette aide "sans accepter de conditions politiques" en échange.

Une nouvelle mal accueillie par la Bourse de Madrid, qui cédait 1,19% à 12H18 GMT.

Cette annonce survient alors que l'Espagne est elle-même dans la ligne des mire des marchés qui craignent qu'elle ne puisse plus se financer seule cet automne et attendent donc sa demande de sauvetage financier.

La Catalogne est la première région espagnole à chiffrer officiellement son appel à l'aide à l'Etat, mais d'autres comme Valence et la région de Murcie ont déjà annoncé des intentions similaires.

Avec Belga

"Le gouvernement (régional) a décidé de demander à participer au fonds de liquidité" mis en place par Madrid pour venir en aide aux régions, a expliqué son porte-parole, Francesc Homs, lors d'une conférence de presse. Luttant farouchement pour préserver son statut d'autonomie, la région a toutefois assuré qu'elle solliciterait cette aide "sans accepter de conditions politiques" en échange. Une nouvelle mal accueillie par la Bourse de Madrid, qui cédait 1,19% à 12H18 GMT. Cette annonce survient alors que l'Espagne est elle-même dans la ligne des mire des marchés qui craignent qu'elle ne puisse plus se financer seule cet automne et attendent donc sa demande de sauvetage financier. La Catalogne est la première région espagnole à chiffrer officiellement son appel à l'aide à l'Etat, mais d'autres comme Valence et la région de Murcie ont déjà annoncé des intentions similaires. Avec Belga