La Belgique s'est améliorée concernant le financement des pensions, passant de la 57e à la 30e place, et les lois sur le chômage. En cette matière, la Belgique décolle de l'avant dernière position, qu'elle occupait l'an dernier, et remonte à la 55e place.

En revanche, on se classe avant-dernier pour les frais de téléphonie fixe et mobile. La Belgique reste également tristement célèbre pour ses impôts, qu'ils soient sur les revenus (59e) ou sur les sociétés (56e).

La situation empire par ailleurs au niveau de l'efficacité de nos infrastructures énergétiques (40e), de la production intérieure (40e) et de la capacité de notre pays à satisfaire ses besoins futurs (47e).

La Belgique s'est améliorée concernant le financement des pensions, passant de la 57e à la 30e place, et les lois sur le chômage. En cette matière, la Belgique décolle de l'avant dernière position, qu'elle occupait l'an dernier, et remonte à la 55e place. En revanche, on se classe avant-dernier pour les frais de téléphonie fixe et mobile. La Belgique reste également tristement célèbre pour ses impôts, qu'ils soient sur les revenus (59e) ou sur les sociétés (56e). La situation empire par ailleurs au niveau de l'efficacité de nos infrastructures énergétiques (40e), de la production intérieure (40e) et de la capacité de notre pays à satisfaire ses besoins futurs (47e).