Sur l'ensemble du premier trimestre, le déficit commercial est de 0,1 milliard d'euros, soit 78,9 milliards d'euros d'exportations et 79,1 milliards d'importations. "Ce déficit est entièrement attribuable au commerce extracommunautaire, et plus particulièrement aux échanges avec la Chine et le Japon. Le commerce intra-UE est en excédent", observe encore la BNB.