La croissance du commerce mondial a atteint en moyenne 6% au cours des 15 dernières années, mais "on sera cette année en dessous des 4%", a déclaré M. Lamy, attribuant ces perspectives "médiocres" au ralentissement de la croissance dans le monde.

Les difficultés, notamment en Europe, ne doivent pas néanmoins inciter les responsables politiques à céder à la tentation du protectionnisme, "qui ne fait pas sens".

"Le monde a traversé cette crise sans tsunami protectionniste, mais il y a des signes préoccupants que l'OMC surveille attentivement", a-t-il toutefois relevé.

La croissance du commerce mondial, déjà affaibli en 2011 après un rebond historique en 2010, va encore fléchir cette année, avait déjà averti en avril l'OMC, en publiant des prévisions sur deux ans qui tablaient alors sur un redressement en 2013 à 5,6%.

Avec Belga

La croissance du commerce mondial a atteint en moyenne 6% au cours des 15 dernières années, mais "on sera cette année en dessous des 4%", a déclaré M. Lamy, attribuant ces perspectives "médiocres" au ralentissement de la croissance dans le monde. Les difficultés, notamment en Europe, ne doivent pas néanmoins inciter les responsables politiques à céder à la tentation du protectionnisme, "qui ne fait pas sens". "Le monde a traversé cette crise sans tsunami protectionniste, mais il y a des signes préoccupants que l'OMC surveille attentivement", a-t-il toutefois relevé. La croissance du commerce mondial, déjà affaibli en 2011 après un rebond historique en 2010, va encore fléchir cette année, avait déjà averti en avril l'OMC, en publiant des prévisions sur deux ans qui tablaient alors sur un redressement en 2013 à 5,6%. Avec Belga