Les augmentations des prix de l'électricité (+3,8%), des fleurs coupées (+23%), du gasoil de chauffage (+3,8%), des voyages à l'étranger (+2,8%), du gaz naturel (+1,4%) et du diesel (+2,3%) expliquent en grande partie la hausse du taux d'inflation. Elles ont été partiellement compensées par les diminutions de prix des légumes frais (-4,1% enmoyenne) et des communications par gsm (-4,2%).

L'indice des prix à la consommation a augmenté en février de 0,67 point, soit 0,58%, et s'élève à 116,33 points (115,66 points en janvier).

L'indice santé a également connu une hausse de 0,67 point, pour atteindre 115,05 points.

Trends.be avec Belga

Les augmentations des prix de l'électricité (+3,8%), des fleurs coupées (+23%), du gasoil de chauffage (+3,8%), des voyages à l'étranger (+2,8%), du gaz naturel (+1,4%) et du diesel (+2,3%) expliquent en grande partie la hausse du taux d'inflation. Elles ont été partiellement compensées par les diminutions de prix des légumes frais (-4,1% enmoyenne) et des communications par gsm (-4,2%). L'indice des prix à la consommation a augmenté en février de 0,67 point, soit 0,58%, et s'élève à 116,33 points (115,66 points en janvier). L'indice santé a également connu une hausse de 0,67 point, pour atteindre 115,05 points. Trends.be avec Belga