Le niveau de l'euro est trop élevé et les dirigeants européens ne sont pas satisfaits de celui de la monnaie chinoise, a déclaré vendredi à Washington Jean-Claude Juncker, chef de file des ministres des Finances de la zone euro, par ailleurs Premier ministre luxembourgeois.

"L'euro apparaît trop fort aujourd'hui", a-t-il affirmé lors d'une conférence en marge de l'assemblée annuelle du Fonds monétaire international à Washington. L'euro a franchi jeudi la barre des 1,40 dollar avant de se replier légèrement vendredi. "L'euro a prouvé sa force", s'est félicité Jean-Claude Juncker, ajoutant que, bien sûr, il investirait sur l'euro : "Je ne spéculerai pas contre ma propre monnaie !"

"Nous ne sommes pas satisfaits de l'actuel taux de change de la monnaie chinoise", a-t-il ajouté, soulignant que les Européens avaient "le même message" que les Américains sur la nécessité pour le gouvernement chinois de laisser le yuan s'apprécier.

Trends.be, avec Belga

Le niveau de l'euro est trop élevé et les dirigeants européens ne sont pas satisfaits de celui de la monnaie chinoise, a déclaré vendredi à Washington Jean-Claude Juncker, chef de file des ministres des Finances de la zone euro, par ailleurs Premier ministre luxembourgeois."L'euro apparaît trop fort aujourd'hui", a-t-il affirmé lors d'une conférence en marge de l'assemblée annuelle du Fonds monétaire international à Washington. L'euro a franchi jeudi la barre des 1,40 dollar avant de se replier légèrement vendredi. "L'euro a prouvé sa force", s'est félicité Jean-Claude Juncker, ajoutant que, bien sûr, il investirait sur l'euro : "Je ne spéculerai pas contre ma propre monnaie !""Nous ne sommes pas satisfaits de l'actuel taux de change de la monnaie chinoise", a-t-il ajouté, soulignant que les Européens avaient "le même message" que les Américains sur la nécessité pour le gouvernement chinois de laisser le yuan s'apprécier.Trends.be, avec Belga