Ce recul intervient après une contraction de 5% au troisième trimestre sur un an, et alors que le budget de l'année en cours prévoyait pour 2011 une récession de 5,5%, qui doit se poursuivre en 2012 pour la cinquième année consécutive.

L'état-major économique grec redoute toutefois une récession pire pour le total de l'année 2011, au vu du coup d'arrêt donné à l'activité économique dans le pays par deux ans d'austérité dictée par l'UE et le FMI en contrepartie du sauvetage financier du pays surendetté.

Ces mesures viennent d'être durcies avec l'adoption d'un nouveau mémorandum de politique économique ouvrant notamment la voie à des baisses de salaires dans le privé.

L'UE et le FMI y voient un levier pour relancer l'économie. Les syndicats et des pans du patronat s'y sont opposés en jugeant qu'elles vont enfoncer davantage le pays dans la récession.

Trends.be avec Belga

Ce recul intervient après une contraction de 5% au troisième trimestre sur un an, et alors que le budget de l'année en cours prévoyait pour 2011 une récession de 5,5%, qui doit se poursuivre en 2012 pour la cinquième année consécutive. L'état-major économique grec redoute toutefois une récession pire pour le total de l'année 2011, au vu du coup d'arrêt donné à l'activité économique dans le pays par deux ans d'austérité dictée par l'UE et le FMI en contrepartie du sauvetage financier du pays surendetté. Ces mesures viennent d'être durcies avec l'adoption d'un nouveau mémorandum de politique économique ouvrant notamment la voie à des baisses de salaires dans le privé. L'UE et le FMI y voient un levier pour relancer l'économie. Les syndicats et des pans du patronat s'y sont opposés en jugeant qu'elles vont enfoncer davantage le pays dans la récession. Trends.be avec Belga