"Nous rémunérons aussi très bien notre personnel. Les salaires au sein de Philips ont augmenté de 3,8%. C'est davantage que la moyenne aux Pays-Bas et plus que la hausse de mon salaire de base", a défendu M. Van Houten. "Un footballeur gagne aussi beaucoup plus que le Néerlandais moyen", a-t-il lancé en guise de comparaison.

Le patron de Philips a reçu en 2018 un salaire de base d'1,2 million d'euros, auquel se sont ajoutés une indemnité de près d'1,3 million d'euros et plus de 2,3 millions d'euros en actions. Philips a également dépensé plus d'un demi-million pour payer sa pension et assurer d'autres coûts. Les chiffres exacts pour 2019 n'ont pas encore été révélés mais le salaire de base de Frans Van Houten a augmenté cette année à plus d'1,3 million d'euros.

Le rapport annuel de Philips montre également que si l'entreprise a consacré en 2018 près de 5,4 millions d'euros à M. Van Houten pour l'ensemble de ses rémunérations, elle a dépensé 86.000 euros pour un employé moyen. Le directeur général gagnait ainsi 64 fois plus qu'un travailleur moyen de son entreprise.

L'écart salarial dans d'autres multinationales est parfois encore plus important.