L'année risque de se solder par un déficit budgétaire de 900 millions d'euros pour le gouvernement flamand, ressort-il d'un rapport du comité de monitoring évoqué jeudi par De Tijd. L'équipe de Geert Bourgeois misait pourtant sur un déficit de 150 millions d'euros sur un budget d'environ 39 milliards d'euros.

Plusieurs écueils se sont dressés sur sa route. L'administration fiscale flamande est ainsi confrontée à un arriéré dans le traitement des droits de succession et d'enregistrement, qu'elle perçoit depuis cette année seulement. Le problème porte sur 400 millions d'euros.

La croissance économique est faible ainsi que l'inflation, ce qui réduit les recettes fiscales par rapport aux prévisions. Les objectifs de sous-utilisation de crédit ne seront également pas atteints et l'Europe a imposé à la Flandre d'intégrer certaines dépenses dans son budget.

L'année risque de se solder par un déficit budgétaire de 900 millions d'euros pour le gouvernement flamand, ressort-il d'un rapport du comité de monitoring évoqué jeudi par De Tijd. L'équipe de Geert Bourgeois misait pourtant sur un déficit de 150 millions d'euros sur un budget d'environ 39 milliards d'euros.Plusieurs écueils se sont dressés sur sa route. L'administration fiscale flamande est ainsi confrontée à un arriéré dans le traitement des droits de succession et d'enregistrement, qu'elle perçoit depuis cette année seulement. Le problème porte sur 400 millions d'euros.La croissance économique est faible ainsi que l'inflation, ce qui réduit les recettes fiscales par rapport aux prévisions. Les objectifs de sous-utilisation de crédit ne seront également pas atteints et l'Europe a imposé à la Flandre d'intégrer certaines dépenses dans son budget.