Les avocats de l'Antwerp World Diamond Centre (AWDC) tentent actuellement de conclure un accord avec le fisc pour les diamantaires qui se trouvent sur la liste de la banque suisse HSBC, écrit vendredi De Standaard.

Le fisc a envoyé, ces derniers jours, une lettre à une centaine de diamantaires qui se trouvent sur la liste de la banque HSBC pour leur demander pourquoi ces comptes n'étaient pas mentionnés sur leur déclaration d'impôts.

Cette liste avait été volée en 2009 par un ancien collaborateur de la banque et transmise en 2010 à l'inspection des Finances. Entre-temps, des négociations ont débuté entre les diamantaires et le fisc pour aboutir à une solution dans la plupart des dossiers.

Trends.be, avec Belga

Les avocats de l'Antwerp World Diamond Centre (AWDC) tentent actuellement de conclure un accord avec le fisc pour les diamantaires qui se trouvent sur la liste de la banque suisse HSBC, écrit vendredi De Standaard.Le fisc a envoyé, ces derniers jours, une lettre à une centaine de diamantaires qui se trouvent sur la liste de la banque HSBC pour leur demander pourquoi ces comptes n'étaient pas mentionnés sur leur déclaration d'impôts.Cette liste avait été volée en 2009 par un ancien collaborateur de la banque et transmise en 2010 à l'inspection des Finances. Entre-temps, des négociations ont débuté entre les diamantaires et le fisc pour aboutir à une solution dans la plupart des dossiers.Trends.be, avec Belga