Lire la chronique de Thierry Afschrift
Lire la chronique de Thierry Afschrift
Professeur ordinaire à l'Université libre de Bruxelles.
Opinion

17/03/19 à 18:18 - Mise à jour à 18:18
Du Trends-Tendances du 07/03/19

Eupen: "Il est très douteux qu'un conseil de 24 personnes tirées au sort représente réellement une opinion populaire"

La paisible communauté germanophone innove. Son parlement vient de décider la création d'un Conseil de citoyens, dont les membres seront tirés au sort.

Ce conseil pourra délibérer de certains sujets et donner un avis au parlement et au gouvernement. Ceux-ci ne seront pas tenus de suivre cet avis, en dépit du fait qu'il devra être approuvé par au moins quatre cinquièmes des membres du Conseil des citoyens. Contrairement à ce que disent certains journaux, il ne s'agit donc pas d'un transfert de pouvoir, qui ne serait d'ailleurs pas conforme à la Constitution, à ce Conseil de citoyens. Celui-ci aura une simple compétence d'avis consultatif. La particularité de ses membres est qu'ils ne seront élus par personne, mais simplement tirés au sort.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné