Ce conseil pourra délibérer de certains sujets et donner un avis au parlement et au gouvernement. Ceux-ci ne seront pas tenus de suivre cet avis, en dépit du fait qu'il devra être approuvé par au moins quatre cinquièmes des membres du Conseil des citoyens. Contrairement à ce que disent certains journaux, il ne s'agit donc pas d'un transfert de pouvoir, qui ne serait d'ailleurs pas conforme à la Constitution, à ce Conseil de citoyens. Celui-ci aura une simple compétence d'avis consultatif. La particularité de ses membres est qu'ils ne seront élus par personne, mais simplement tirés au sort.
...