Johan Vande Lanotte espère pouvoir mobiliser 500 fonctionnaires de son département pour assister dans les communes les citoyens désireux de trouver le fournisseur d'énergie le plus avantageux pour eux (switch-campagne), a-t-il indiqué à la Chambre mardi.

Le ministre (SP.a) de l'Economie fait ainsi écho aux griefs formulés par plusieurs communes, lesquelles avaient indiqué ne pas disposer du personnel nécessaire pour mettre en pratique les plans du ministre socialiste.

Celui-ci a lancé voici peu un projet pour aider tous les consommateurs à trouver, auprès de leur maison communale, le fournisseur le plus avantageux. L'annonce avait toutefois été faite sans concertation avec les autorités locales, provoquant çà et là des réactions de surprise.

L'objectif n'est pas de contraindre les communes : celles qui souhaitent participer à la campagne doivent juste mettre un local à disposition avec quelques ordinateurs, selon Johan Vande Lanotte. Le personnel sera fourni par son administration, a-t-il assuré.

"Toute l'Inspection économique y participera !, a-t-il affirmé mardi à la Chambre. Nous essaierons de mobiliser 500 personnes au total, qui aideront chacune durant deux journées."

Trends.be, avec Belga

Johan Vande Lanotte espère pouvoir mobiliser 500 fonctionnaires de son département pour assister dans les communes les citoyens désireux de trouver le fournisseur d'énergie le plus avantageux pour eux (switch-campagne), a-t-il indiqué à la Chambre mardi.Le ministre (SP.a) de l'Economie fait ainsi écho aux griefs formulés par plusieurs communes, lesquelles avaient indiqué ne pas disposer du personnel nécessaire pour mettre en pratique les plans du ministre socialiste.Celui-ci a lancé voici peu un projet pour aider tous les consommateurs à trouver, auprès de leur maison communale, le fournisseur le plus avantageux. L'annonce avait toutefois été faite sans concertation avec les autorités locales, provoquant çà et là des réactions de surprise.L'objectif n'est pas de contraindre les communes : celles qui souhaitent participer à la campagne doivent juste mettre un local à disposition avec quelques ordinateurs, selon Johan Vande Lanotte. Le personnel sera fourni par son administration, a-t-il assuré."Toute l'Inspection économique y participera !, a-t-il affirmé mardi à la Chambre. Nous essaierons de mobiliser 500 personnes au total, qui aideront chacune durant deux journées."Trends.be, avec Belga