Le nombre d'heures prestées a diminué de 21,66% du côté des ouvriers et de 20,40% du côté des employés. La baisse concerne les trois Régions du pays.

"À partir de l'annonce des fermetures obligatoires le samedi 14 mars, et de l'annonce du confinement le mardi 17 mars, la situation s'est détériorée de manière drastique", explique Federgon qui a enregistré un recul de l'activité du secteur d'environ 46% en volume, soit la perte d'emploi de 54.000 équivalent temps plein en deux semaines de temps.

"Les prévisions pour avril sont dans une large mesure comparable aux chiffres de la seconde quinzaine du mois de mars", a ajouté Paul Verschueren, responsable chez Federgon.

Le nombre d'heures prestées a diminué de 21,66% du côté des ouvriers et de 20,40% du côté des employés. La baisse concerne les trois Régions du pays. "À partir de l'annonce des fermetures obligatoires le samedi 14 mars, et de l'annonce du confinement le mardi 17 mars, la situation s'est détériorée de manière drastique", explique Federgon qui a enregistré un recul de l'activité du secteur d'environ 46% en volume, soit la perte d'emploi de 54.000 équivalent temps plein en deux semaines de temps. "Les prévisions pour avril sont dans une large mesure comparable aux chiffres de la seconde quinzaine du mois de mars", a ajouté Paul Verschueren, responsable chez Federgon.