"Après évaluation complète par la Commission européenne des mesures prises par la Fédération de Russie, nous nous réservons le droit de prendre les mesures appropriées", a affirmé Frédéric Vincent, un porte-parole de la Commission.

"Nous soulignons que les mesures restrictives prises par l'Union européenne sont directement liées à l'annexion illégale de la Crimée et à la déstabilisation de l'Ukraine", rappelle le porte-parole.

"Après évaluation complète par la Commission européenne des mesures prises par la Fédération de Russie, nous nous réservons le droit de prendre les mesures appropriées", a affirmé Frédéric Vincent, un porte-parole de la Commission. "Nous soulignons que les mesures restrictives prises par l'Union européenne sont directement liées à l'annexion illégale de la Crimée et à la déstabilisation de l'Ukraine", rappelle le porte-parole.