"La direction de Feluy a clairement choisi son camp, celui de Nicolas Sarkozy ", a précisé mardi matin Manu Morais du SETCa-Centre. "Nous avions initialement décidé de ne bloquer que l'entrée et la sortie des camions français venant s'approvisionner à Feluy, en solidarité avec nos collègues français. Nous avions constaté l'augmentation des chargements de l'ordre d'environ 40 à 50 camions par jour par rapport au flux habituel de quelque 450 camions. Nous avons donc exigé de la direction que celle-ci se limite aux chargements habituels, ce qu'elle refuse à l'évidence. Voilà qui montre clairement qu'elle prend position dans le conflit français, ce avec quoi nous ne sommes pas d'accord " .

Le site de Feluy est donc complètement bloqué avec comme conséquence que les approvisionnements en Belgique pourraient être perturbés à très court terme, a encore souligné Manu Morais.

Trends.be avec Belga

"La direction de Feluy a clairement choisi son camp, celui de Nicolas Sarkozy ", a précisé mardi matin Manu Morais du SETCa-Centre. "Nous avions initialement décidé de ne bloquer que l'entrée et la sortie des camions français venant s'approvisionner à Feluy, en solidarité avec nos collègues français. Nous avions constaté l'augmentation des chargements de l'ordre d'environ 40 à 50 camions par jour par rapport au flux habituel de quelque 450 camions. Nous avons donc exigé de la direction que celle-ci se limite aux chargements habituels, ce qu'elle refuse à l'évidence. Voilà qui montre clairement qu'elle prend position dans le conflit français, ce avec quoi nous ne sommes pas d'accord " . Le site de Feluy est donc complètement bloqué avec comme conséquence que les approvisionnements en Belgique pourraient être perturbés à très court terme, a encore souligné Manu Morais. Trends.be avec Belga