En Roumanie, où tous les travailleurs étaient couverts en 2000, ils ne sont plus que 23% à l'être entre 2016 et 2018, selon les derniers chiffres disponibles. La Grèce enregistre elle aussi une chute spectaculaire: un travailleur sur quatre y est actuellement couvert contre 100% il y a 20 ans. La Bulgarie passe quant à elle de 56% à 23% sur la même période.

En Belgique, 93% des travailleurs étaient couverts par une convention collective entre 2016 et 2018. Ce chiffre fait de notre pays le 3e champion européen en la matière, après l'Autriche (98%) et la France (94%).

Les disparités entre pays sont élevées. A peine 7% des travailleurs bénéficient de la négociation collective en Lituanie par exemple, contre 98% en Autriche.

Le CES dénonce des politiques délibérées des Etats, soutenues par la Commission. La confédération affirme que la négociation collective contribue à de meilleures performances économiques. Elle demande à la Commission de soutenir cette démarche dans le cadre de son initiative sur le salaire minimum équitable.

En Roumanie, où tous les travailleurs étaient couverts en 2000, ils ne sont plus que 23% à l'être entre 2016 et 2018, selon les derniers chiffres disponibles. La Grèce enregistre elle aussi une chute spectaculaire: un travailleur sur quatre y est actuellement couvert contre 100% il y a 20 ans. La Bulgarie passe quant à elle de 56% à 23% sur la même période. En Belgique, 93% des travailleurs étaient couverts par une convention collective entre 2016 et 2018. Ce chiffre fait de notre pays le 3e champion européen en la matière, après l'Autriche (98%) et la France (94%). Les disparités entre pays sont élevées. A peine 7% des travailleurs bénéficient de la négociation collective en Lituanie par exemple, contre 98% en Autriche. Le CES dénonce des politiques délibérées des Etats, soutenues par la Commission. La confédération affirme que la négociation collective contribue à de meilleures performances économiques. Elle demande à la Commission de soutenir cette démarche dans le cadre de son initiative sur le salaire minimum équitable.