Les syndicats dénoncent ces désagréments depuis plusieurs mois. Quelques changements provisoires ne les ont pas rassurés et les représentants du personnel ont déposé un préavis de grève la semaine dernière.

Direction et syndicats ont convenu mardi de plusieurs mesures qui seront proposées aux différentes entités. De Lijn attend ainsi du gouvernement fédéral qu'il prenne en charge l'accueil alternatif pour les migrants, du propriétaire du bâtiment et du gestionnaire des voies publiques qu'ils fassent effectuer plus de tournées de nettoyage et de la police une présence plus soutenue en soirée et au petit matin. La société a elle-même prévu depuis samedi des agents de sécurité aux arrêts situés sous la gare.

La société flamande va demander à la Région bruxelloise de pouvoir faire descendre les voyageurs place du Nord, à proximité de la gare. La compagnie entend ainsi ériger des abris à cet endroit.

Une réunion avec les instances compétentes est prévue vendredi.