"A l'exception des prévisions relatives à la situation économique générale qui se sont stabilisées, toutes les composantes de l'indicateur ont progressé", constate la BNB. L'indicateur de confiance s'est établi à 2, contre -2 en juin et 0 lors des trois mois précédents. Il se situe nettement au-dessus de sa moyenne à long terme depuis 1990.

Les consommateurs s'attendent à un recul du chômage au cours des 12 prochains mois. Et les ménages pensent surtout à épargner davantage mais "les anticipations en matière d'épargne font montre d'hésitation depuis plus d'un an, alternant repli et regain d'optimisme", nuance la BNB.

"A l'exception des prévisions relatives à la situation économique générale qui se sont stabilisées, toutes les composantes de l'indicateur ont progressé", constate la BNB. L'indicateur de confiance s'est établi à 2, contre -2 en juin et 0 lors des trois mois précédents. Il se situe nettement au-dessus de sa moyenne à long terme depuis 1990. Les consommateurs s'attendent à un recul du chômage au cours des 12 prochains mois. Et les ménages pensent surtout à épargner davantage mais "les anticipations en matière d'épargne font montre d'hésitation depuis plus d'un an, alternant repli et regain d'optimisme", nuance la BNB.