"Ce n'est pas fini, continuons à nous battre", haranguait un orateur sur un podium aux couleurs du "Stop Brexit".

D'aucuns rappelaient que la situation n'était pas si différente d'il y a quelques mois, lorsque la Première ministre Theresa May avait engrangé un accord de retrait avec le reste de l'UE, mais n'avait pu lui faire passer l'obstacle de la Chambre des Communes.

C'est l'heure maintenant de "mobiliser le Parlement", soulignaient les "remainers" présents.