Le cabinet restreint a discuté mercredi du nouveau Pacte de stabilité européen et du Plan national de réformes. Les deux documents doivent être remis à la Commission d'ici la fin de ce mois.

Son intention est de ramener le déficit sous la barre des 3%, en ligne avec l'avis rendu par le conseil supérieur des Finances qui prévoit un déficit de 2,8% en 2011. Le programme actuel table sur un déficit de 3% en 2012, et l'équilibre en 2015.

Le programme n'établirait toutefois pas la manière dont cette réduction du déficit sera réalisée. Le gouvernement entend ainsi rencontrer la critique de la N-VA, selon qui un gouvernement en affaires courantes ne peut se prononcer sur ces questions.

Trends.be avec Belga

Le cabinet restreint a discuté mercredi du nouveau Pacte de stabilité européen et du Plan national de réformes. Les deux documents doivent être remis à la Commission d'ici la fin de ce mois. Son intention est de ramener le déficit sous la barre des 3%, en ligne avec l'avis rendu par le conseil supérieur des Finances qui prévoit un déficit de 2,8% en 2011. Le programme actuel table sur un déficit de 3% en 2012, et l'équilibre en 2015. Le programme n'établirait toutefois pas la manière dont cette réduction du déficit sera réalisée. Le gouvernement entend ainsi rencontrer la critique de la N-VA, selon qui un gouvernement en affaires courantes ne peut se prononcer sur ces questions. Trends.be avec Belga