Les investissements dans les transports publics, principalement le métro, se tailleront la part du lion. Cependant, il faudra aussi trouver de l'argent pour l'entretien et la rénovation des routes, des tunnels et des stations de métro, la sécurisation des parkings de transit, le développement de la télématique ou encore la politique cyclable, indique l'administration régionale.

Concernant la voiture, le rapport se contente d'"encourager" le car-sharing, évitant d'attaquer frontalement la question du stationnement. En matière de fiscalité automobile, le mémorandum se fait modéré, en recommandant de "continuer à en étudier" les aspects socio-économiques.

Les investissements dans les transports publics, principalement le métro, se tailleront la part du lion. Cependant, il faudra aussi trouver de l'argent pour l'entretien et la rénovation des routes, des tunnels et des stations de métro, la sécurisation des parkings de transit, le développement de la télématique ou encore la politique cyclable, indique l'administration régionale. Concernant la voiture, le rapport se contente d'"encourager" le car-sharing, évitant d'attaquer frontalement la question du stationnement. En matière de fiscalité automobile, le mémorandum se fait modéré, en recommandant de "continuer à en étudier" les aspects socio-économiques.