La volonté du gouvernement de Theresay May semble claire : il souhaite préparer son armada pour faire face à une sortie de l'Union européenne sans accord, le 29 mars prochain. Ainsi, on apprend dans un article du Figaro, que les autorités britanniques veulent mettre en place la suppression de 80 à 90% de leurs droits de douanes sur les produits importés en vue de libéraliser leur commerce international au maximum.
...