"La décision adoptée ce jour lève les obstacles créés par Gazprom qui entravent la libre circulation du gaz en Europe centrale et orientale", a déclaré la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

"La décision adoptée ce jour lève les obstacles créés par Gazprom qui entravent la libre circulation du gaz en Europe centrale et orientale", a déclaré la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.