Nout Wellink, gouverneur de la banque centrale néerlandaise, s'est déclaré jeudi favorable à un doublement du volume du Fonds européen de soutien aux pays de la zone euro en difficulté (FESF), à 1.500 milliards d'euros.

Interrogé sur une éventuelle participation du secteur privé à une nouvelle aide à la Grèce, souhaitée notamment par l'Allemagne, Nout Wellink, dans un entretien au quotidien économique néerlandais Financieele Dagblad, a répondu que celle-ci devrait être "vraiment volontaire".

"Si l'on prend le risque, on doit réaliser qu'il faut mettre en place un filet de sécurité", à savoir "un doublement du volume du Fonds" de soutien, souligne-t-il, alors que la zone euro peine à boucler un nouveau plan d'aide financière à la Grèce.

Le FESF lui-même a un volume de 440 milliards d'euros et est complété par une enveloppe de la Commission européenne et une autre du Fonds monétaire international, pour arriver à un total de 750 milliards d'euros.

Nout Wellink quitte ses fonctions de gouverneur de la banque centrale néerlandaise à la fin du mois.

Trends.be, avec Belga

Nout Wellink, gouverneur de la banque centrale néerlandaise, s'est déclaré jeudi favorable à un doublement du volume du Fonds européen de soutien aux pays de la zone euro en difficulté (FESF), à 1.500 milliards d'euros.Interrogé sur une éventuelle participation du secteur privé à une nouvelle aide à la Grèce, souhaitée notamment par l'Allemagne, Nout Wellink, dans un entretien au quotidien économique néerlandais Financieele Dagblad, a répondu que celle-ci devrait être "vraiment volontaire"."Si l'on prend le risque, on doit réaliser qu'il faut mettre en place un filet de sécurité", à savoir "un doublement du volume du Fonds" de soutien, souligne-t-il, alors que la zone euro peine à boucler un nouveau plan d'aide financière à la Grèce.Le FESF lui-même a un volume de 440 milliards d'euros et est complété par une enveloppe de la Commission européenne et une autre du Fonds monétaire international, pour arriver à un total de 750 milliards d'euros.Nout Wellink quitte ses fonctions de gouverneur de la banque centrale néerlandaise à la fin du mois.Trends.be, avec Belga