D'abord, parce que vous ne seriez pas le seul ou la seule dans ce cas, et ensuite, parce qu'une étude des universités de Stanford et Berkeley démontre que la température idéale pour les pays les plus productifs est de 13°. Une autre étude du MIT aux Etats-Unis souligne aussi que notre productivité baisse de 1,7% par degré supplémentaire. Comme il a fait plus de 30° hier, il ne nous reste plus qu'à calculer notre baisse de rendement !

En lisant cette statistique hier, mon regard est tombé sur une pub pour réaliser des glaces à l'italienne grâce au fameux robot Thermomix. Pour les hommes qui ne posent jamais un pied dans une cuisine, je rappelle que le Thermomix, c'est la Rolls-Royce des robots ménagers : il peut tout faire, peser, mixer, fouetter, hacher, mélanger, cuire à la vapeur, pétrir, etc. Son seul défaut ? C'est son prix : environ 1300 euros. En tout cas, c'est ce que me dit un article de mes confrères du magazine Flair.

C'est à ce moment-ci que certains se demandent ce qui me prend, avec cette chronique supposée parler d'économie, de citer Flair au lieu des habituels journaux économiques ? Mais j'y viens : comme vous le savez, depuis l'apparition de cette pandémie, tout le monde a juré de manger local, de respirer un air pur, d'aller moins au restaurant, de voyager moins loin et bien entendu d'acheter local.

Normal, tout le monde veut qu'on relocalise nos usines chez nous, et plus en Chine ou ailleurs en Asie. Cela c'est pour le voeu pieux, genre "croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer". La mauvaise nouvelle, c'est qu'on va tous aller en enfer, car nous nous mentons à nous-même. La preuve par ce fameux Thermomix. En France, les 1.550 magasins Lidl ont mis en vente 170.000 robots cuiseurs qui sont partis en quelques jours à peine. Je cite la France mais c'est la même chose pour la Belgique ; ces robots cuiseurs ont les mêmes fonctions que le Thermomix sauf qu'ils coutent moins de 400 euros au lieu de 1.300 euros.

Ces robots cuiseurs ont pour nom Monsieur Cuisine Connect ou Digicook Arthur Martin ; des noms qui donnent l'impression qu'ils sont de chez nous, sauf que ces robots-cuiseurs sont fabriqués en... Chine ! Eh oui, le Thermomix est plus solide, c'est vrai, mais il est fabriqué en France et coûte le triple de son homologue chinois. Ce que je veux dire par là, c'est que nous devons nous rappeler que l'air pur, la santé et les produits locaux, tout cela a un prix, et visiblement, nous ne sommes pas encore prêts à le payer ! La preuve via cet exemple du "Thermomix chinois"...

D'abord, parce que vous ne seriez pas le seul ou la seule dans ce cas, et ensuite, parce qu'une étude des universités de Stanford et Berkeley démontre que la température idéale pour les pays les plus productifs est de 13°. Une autre étude du MIT aux Etats-Unis souligne aussi que notre productivité baisse de 1,7% par degré supplémentaire. Comme il a fait plus de 30° hier, il ne nous reste plus qu'à calculer notre baisse de rendement !En lisant cette statistique hier, mon regard est tombé sur une pub pour réaliser des glaces à l'italienne grâce au fameux robot Thermomix. Pour les hommes qui ne posent jamais un pied dans une cuisine, je rappelle que le Thermomix, c'est la Rolls-Royce des robots ménagers : il peut tout faire, peser, mixer, fouetter, hacher, mélanger, cuire à la vapeur, pétrir, etc. Son seul défaut ? C'est son prix : environ 1300 euros. En tout cas, c'est ce que me dit un article de mes confrères du magazine Flair. C'est à ce moment-ci que certains se demandent ce qui me prend, avec cette chronique supposée parler d'économie, de citer Flair au lieu des habituels journaux économiques ? Mais j'y viens : comme vous le savez, depuis l'apparition de cette pandémie, tout le monde a juré de manger local, de respirer un air pur, d'aller moins au restaurant, de voyager moins loin et bien entendu d'acheter local.Normal, tout le monde veut qu'on relocalise nos usines chez nous, et plus en Chine ou ailleurs en Asie. Cela c'est pour le voeu pieux, genre "croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer". La mauvaise nouvelle, c'est qu'on va tous aller en enfer, car nous nous mentons à nous-même. La preuve par ce fameux Thermomix. En France, les 1.550 magasins Lidl ont mis en vente 170.000 robots cuiseurs qui sont partis en quelques jours à peine. Je cite la France mais c'est la même chose pour la Belgique ; ces robots cuiseurs ont les mêmes fonctions que le Thermomix sauf qu'ils coutent moins de 400 euros au lieu de 1.300 euros.Ces robots cuiseurs ont pour nom Monsieur Cuisine Connect ou Digicook Arthur Martin ; des noms qui donnent l'impression qu'ils sont de chez nous, sauf que ces robots-cuiseurs sont fabriqués en... Chine ! Eh oui, le Thermomix est plus solide, c'est vrai, mais il est fabriqué en France et coûte le triple de son homologue chinois. Ce que je veux dire par là, c'est que nous devons nous rappeler que l'air pur, la santé et les produits locaux, tout cela a un prix, et visiblement, nous ne sommes pas encore prêts à le payer ! La preuve via cet exemple du "Thermomix chinois"...