Si on prend un peu de recul, on constate que le métal jaune n'a pas fait du surplace au cours du premier semestre 2020 puisqu'il a enregistré une hausse de presque 19% ! Si l'on en croit les spécialistes, l'or est même bien parti pour dépasser cette année son record de septembre 2011 ; à l'époque, le métal jaune avait franchi la barre des 1.920 dollars. Pourtant, lorsque la pandémie a démarré, l'or a été malmené et son cours a même baissé pendant plusieurs semaines. En réalité, c'était surtout une baisse technique, comme les investisseurs avaient besoin de liquidités, ils ont vendu de l'or et donc mécaniquement son cours a baissé. Mais c'est déjà de l'histoire ancienne !

Pour l'heure, c'est la gloire pour l'or. Pourquoi ? La réponse la plus évidente est que, de tout temps, l'or a servi de valeur refuge quand les choses allaient mal. Exactement comme en cette période troublée. La spécificité de l'or est qu'il ne rapporte pas d'intérêt... C'est même son grand désavantage et ce qui explique que, pendant de très longues années, les banquiers ne recommandaient pas ce type de placements à leurs clients.

Mais aujourd'hui, les choses ont changé. D'abord, parce que les taux d'intérêt sont au plancher et tous les placements sans risque ne rapportent rien... Et cela ne risque pas de changer pendant quelques années encore. En effet, les gouvernements et les banques centrales font tout pour maintenir les taux d'intérêt les plus bas possibles, les plus proches de 0%. Pourquoi ? Pour éviter que la dette publique devienne impayable ! En Belgique, elle va passer à 120% du PIB, et donc, plus les taux sont bas et mieux c'est pour l'Etat et donc pour le contribuable.

C'est d'ailleurs comme cela un peu partout dans le monde : les taux sont bas et vont le rester artificiellement. Cela veut dire quoi ? Simplement cela veut dire que le désavantage de l'or a disparu ! C'est vrai l'or ne rapporte pas d'intérêt mais comme ceux-ci sont proches de zéro, l'or retrouve tout son éclat auprès des investisseurs en ce moment. Certains, très ou trop optimistes, pensent même que l'or ne peut que monter. Selon mes confrères des Echos, ils disent que les raisons de monter sont beaucoup plus nombreuses que les raisons de baisser. C'est un avis mais en matière de placement, il faut toujours garder la tête froide et se renseigner avant de foncer tête baissée car rien n'est jamais figé dans le marbre.

Si on prend un peu de recul, on constate que le métal jaune n'a pas fait du surplace au cours du premier semestre 2020 puisqu'il a enregistré une hausse de presque 19% ! Si l'on en croit les spécialistes, l'or est même bien parti pour dépasser cette année son record de septembre 2011 ; à l'époque, le métal jaune avait franchi la barre des 1.920 dollars. Pourtant, lorsque la pandémie a démarré, l'or a été malmené et son cours a même baissé pendant plusieurs semaines. En réalité, c'était surtout une baisse technique, comme les investisseurs avaient besoin de liquidités, ils ont vendu de l'or et donc mécaniquement son cours a baissé. Mais c'est déjà de l'histoire ancienne !Pour l'heure, c'est la gloire pour l'or. Pourquoi ? La réponse la plus évidente est que, de tout temps, l'or a servi de valeur refuge quand les choses allaient mal. Exactement comme en cette période troublée. La spécificité de l'or est qu'il ne rapporte pas d'intérêt... C'est même son grand désavantage et ce qui explique que, pendant de très longues années, les banquiers ne recommandaient pas ce type de placements à leurs clients. Mais aujourd'hui, les choses ont changé. D'abord, parce que les taux d'intérêt sont au plancher et tous les placements sans risque ne rapportent rien... Et cela ne risque pas de changer pendant quelques années encore. En effet, les gouvernements et les banques centrales font tout pour maintenir les taux d'intérêt les plus bas possibles, les plus proches de 0%. Pourquoi ? Pour éviter que la dette publique devienne impayable ! En Belgique, elle va passer à 120% du PIB, et donc, plus les taux sont bas et mieux c'est pour l'Etat et donc pour le contribuable.C'est d'ailleurs comme cela un peu partout dans le monde : les taux sont bas et vont le rester artificiellement. Cela veut dire quoi ? Simplement cela veut dire que le désavantage de l'or a disparu ! C'est vrai l'or ne rapporte pas d'intérêt mais comme ceux-ci sont proches de zéro, l'or retrouve tout son éclat auprès des investisseurs en ce moment. Certains, très ou trop optimistes, pensent même que l'or ne peut que monter. Selon mes confrères des Echos, ils disent que les raisons de monter sont beaucoup plus nombreuses que les raisons de baisser. C'est un avis mais en matière de placement, il faut toujours garder la tête froide et se renseigner avant de foncer tête baissée car rien n'est jamais figé dans le marbre.