Les organisateurs du salon d'Amsterdam ont justifié cette annulation par la crise économique qui frappe de plein fouet toute l'industrie automobile. "Les quartiers généraux des grands constructeurs tiennent à une présence au salon de Bruxelles, capitale européenne de surcroît. Il est important à leurs yeux d'être proche des fonctionnaires et des groupes de lobbying européens", analyse M. Hermant. Le salon de Bruxelles est aussi un vrai salon de vente. "Encore une différence notable avec Amsterdam. Au Heysel, les marques réalisent près de 25% de leur chiffre annuel. Alors que la crise pousse à l'économie et à la rigueur, nous avons poursuivi nos investissements. C'est ainsi que nous avons dédié un nouveau cluster aux carrossiers car le visiteur aime pouvoir rencontrer l'ensemble des acteurs du secteur". Pierre Hermant mentionne aussi le fait que, depuis 2009, 16 salons ont été annulé dans le monde. (BENOIT DOPPAGNE)

Les organisateurs du salon d'Amsterdam ont justifié cette annulation par la crise économique qui frappe de plein fouet toute l'industrie automobile. "Les quartiers généraux des grands constructeurs tiennent à une présence au salon de Bruxelles, capitale européenne de surcroît. Il est important à leurs yeux d'être proche des fonctionnaires et des groupes de lobbying européens", analyse M. Hermant. Le salon de Bruxelles est aussi un vrai salon de vente. "Encore une différence notable avec Amsterdam. Au Heysel, les marques réalisent près de 25% de leur chiffre annuel. Alors que la crise pousse à l'économie et à la rigueur, nous avons poursuivi nos investissements. C'est ainsi que nous avons dédié un nouveau cluster aux carrossiers car le visiteur aime pouvoir rencontrer l'ensemble des acteurs du secteur". Pierre Hermant mentionne aussi le fait que, depuis 2009, 16 salons ont été annulé dans le monde. (BENOIT DOPPAGNE)