Chaque année un Belge reçoit ce prix comme reconnaissance pour sa contribution à la réputation de la Belgique à l'étranger, qui incite des compatriotes à élargir leurs horizons et qui transmet la valeur de l'entrepreneuriat, l'innovation et la collaboration avec les Etats-Unis.

Désiré Collen a découvert en 1979 un médicament contre les caillots de sang qui augmente les chances de survie après une attaque cardiaque. Il a ensuite donné à l'entreprise pharmaceutique américaine Genentech l'autorisation de commercialiser ce médicament. Cela a rapporté à l'époque 140 millions de dollars à la KU Leuven et Désiré Collen a ensuite pris goût à l'entrepreneuriat.

L'homme a fondé Thromb-X en 1985, désormais appelé Thrombogenics. Il a pu percer en 2012 le marché américain avec le premier médicament que l'entreprise a développé, le Jetrea. Thrombogenics fait partie depuis cette année du Bel 20.

Désiré Collen se verra remettre son "Lifetime Achievement Award" le 15 novembre à New York.

Chaque année un Belge reçoit ce prix comme reconnaissance pour sa contribution à la réputation de la Belgique à l'étranger, qui incite des compatriotes à élargir leurs horizons et qui transmet la valeur de l'entrepreneuriat, l'innovation et la collaboration avec les Etats-Unis. Désiré Collen a découvert en 1979 un médicament contre les caillots de sang qui augmente les chances de survie après une attaque cardiaque. Il a ensuite donné à l'entreprise pharmaceutique américaine Genentech l'autorisation de commercialiser ce médicament. Cela a rapporté à l'époque 140 millions de dollars à la KU Leuven et Désiré Collen a ensuite pris goût à l'entrepreneuriat. L'homme a fondé Thromb-X en 1985, désormais appelé Thrombogenics. Il a pu percer en 2012 le marché américain avec le premier médicament que l'entreprise a développé, le Jetrea. Thrombogenics fait partie depuis cette année du Bel 20. Désiré Collen se verra remettre son "Lifetime Achievement Award" le 15 novembre à New York.