Selon le journal, Didier Bellens a été entendu à deux reprises par les enquêteurs, il y a trois mois, et il y a trois semaines. Il a été inculpé en tant que personne physique par la juge d'instruction France Baeckeland qui travaille sur les ramifications de l'affaire Edmée De Groeve.

Les enquêteurs procèdent à des vérifications au sujet de certaines ventes de terrain et bâtiments qu'ils jugent suspectes entre la Loterie Nationale et Belgacom.

Toujours selon la Libre Belgique, le dossier devrait être renvoyé en correctionnelle à la rentrée.

Deux autres hauts responsables de la direction de Belgacom, Conchetta Fagard et Pierre-Eric Evrard, ont également pris part aux auditions de Didier Bellens. Ils n'ont pas été inculpés.

Aucune transaction immobilière pour la Loterie Nationale

"Aucune transaction immobilière n'a eu lieu entre Belgacom et la Loterie Nationale durant la période où Edmée De Groeve était présidente du conseil d'administration de la Loterie Nationale", a indiqué jeudi la Loterie dans un communiqué.

"La Loterie Nationale n'a par ailleurs effectué aucune transaction d'achat ou de vente immobilière avec qui que ce soit au cours des dernières années", peut-on également lire dans le communiqué.

Trends.be avec Belga

Selon le journal, Didier Bellens a été entendu à deux reprises par les enquêteurs, il y a trois mois, et il y a trois semaines. Il a été inculpé en tant que personne physique par la juge d'instruction France Baeckeland qui travaille sur les ramifications de l'affaire Edmée De Groeve. Les enquêteurs procèdent à des vérifications au sujet de certaines ventes de terrain et bâtiments qu'ils jugent suspectes entre la Loterie Nationale et Belgacom. Toujours selon la Libre Belgique, le dossier devrait être renvoyé en correctionnelle à la rentrée. Deux autres hauts responsables de la direction de Belgacom, Conchetta Fagard et Pierre-Eric Evrard, ont également pris part aux auditions de Didier Bellens. Ils n'ont pas été inculpés. Aucune transaction immobilière pour la Loterie Nationale "Aucune transaction immobilière n'a eu lieu entre Belgacom et la Loterie Nationale durant la période où Edmée De Groeve était présidente du conseil d'administration de la Loterie Nationale", a indiqué jeudi la Loterie dans un communiqué. "La Loterie Nationale n'a par ailleurs effectué aucune transaction d'achat ou de vente immobilière avec qui que ce soit au cours des dernières années", peut-on également lire dans le communiqué. Trends.be avec Belga