Antoine Bernheim, qui, à 85 ans, a été remplacé samedi dernier à la présidence de l'assureur italien Generali par Cesare Geronzi, président de Mediobanca a dénoncé son éviction devant les actionnaires au cours d'un discours marqué par l'émotion.

"Il paraît qu'aujourd'hui, à 85 ans, je suis un vieillard rimbambito (Ndlr, "gâteux")" mais "évidemment, mon âge est un prétexte" pour "mes ennemis", a déclaré le financier français au cours d'une intervention de plus d'une heure devant l'assemblée générale des actionnaires réunie à Trieste. "C'est triste de quitter une société dans laquelle on a vécu pendant 40 ans !", a-t-il dit, défendant son bilan, le visage marqué et des sanglots dans la voix, avant d'être applaudi par l'assemblée.

Antoine Bernheim a toutefois indiqué qu'il était prêt à accepter le poste de président honoraire que lui proposait le conseil d'administration. La banque d'affaires Mediobanca, premier actionnaire de Generali, a choisi son président Cesare Geronzi, âgé de 75 ans, pour lui succéder.

Trends.be, avec Belga

Antoine Bernheim, qui, à 85 ans, a été remplacé samedi dernier à la présidence de l'assureur italien Generali par Cesare Geronzi, président de Mediobanca a dénoncé son éviction devant les actionnaires au cours d'un discours marqué par l'émotion."Il paraît qu'aujourd'hui, à 85 ans, je suis un vieillard rimbambito (Ndlr, "gâteux")" mais "évidemment, mon âge est un prétexte" pour "mes ennemis", a déclaré le financier français au cours d'une intervention de plus d'une heure devant l'assemblée générale des actionnaires réunie à Trieste. "C'est triste de quitter une société dans laquelle on a vécu pendant 40 ans !", a-t-il dit, défendant son bilan, le visage marqué et des sanglots dans la voix, avant d'être applaudi par l'assemblée.Antoine Bernheim a toutefois indiqué qu'il était prêt à accepter le poste de président honoraire que lui proposait le conseil d'administration. La banque d'affaires Mediobanca, premier actionnaire de Generali, a choisi son président Cesare Geronzi, âgé de 75 ans, pour lui succéder.Trends.be, avec Belga