La maison mère de Penguin, le groupe britannique Pearson, avait indiqué jeudi qu'il discutait avec le groupe allemand Bertelsmann, propriétaire de Random House, en vue d'un rapprochement de leurs deux maisons d'édition. Cette opération créerait un géant mondial de l'édition, représentant 25% des ventes mondiales de livres en langue anglaise, rappelle le Wall Street Journal, qui fait partie du groupe News Corp. Celui-ci détient aussi la maison d'édition HarperCollins. (KAV)

La maison mère de Penguin, le groupe britannique Pearson, avait indiqué jeudi qu'il discutait avec le groupe allemand Bertelsmann, propriétaire de Random House, en vue d'un rapprochement de leurs deux maisons d'édition. Cette opération créerait un géant mondial de l'édition, représentant 25% des ventes mondiales de livres en langue anglaise, rappelle le Wall Street Journal, qui fait partie du groupe News Corp. Celui-ci détient aussi la maison d'édition HarperCollins. (KAV)