Les taximen protestent contre le non-respect, selon eux, d'accords signés avec la ministre bruxelloise des Transports le 29 janvier dernier, mais ils ne sont pas soutenus par la FGTB qui considère que le dialogue avec la Région n'est pas rompu et partage la volonté de la Région d'apporter plus de transparence dans la tarification. Le ministre bruxelloise du Transport, Brigitte Grouwels, entend poursuivre le dialogue avec le secteur. Elle met en exergue les acquis que celui-ci a permis de dégager pour les taximen: augmentation des tarifs, du nombre de places réservées, accès aux sites propres des transports en commun, reconnaissance de la licence comme fonds de commerce, ... Les manifestants comptent se rendre au cabinet du secrétaire d'Etat à la mobilité Bruno De Lille et chez le nouveau ministre-président bruxellois Rudi Vervoort à la mi-journée. (Belga)

Les taximen protestent contre le non-respect, selon eux, d'accords signés avec la ministre bruxelloise des Transports le 29 janvier dernier, mais ils ne sont pas soutenus par la FGTB qui considère que le dialogue avec la Région n'est pas rompu et partage la volonté de la Région d'apporter plus de transparence dans la tarification. Le ministre bruxelloise du Transport, Brigitte Grouwels, entend poursuivre le dialogue avec le secteur. Elle met en exergue les acquis que celui-ci a permis de dégager pour les taximen: augmentation des tarifs, du nombre de places réservées, accès aux sites propres des transports en commun, reconnaissance de la licence comme fonds de commerce, ... Les manifestants comptent se rendre au cabinet du secrétaire d'Etat à la mobilité Bruno De Lille et chez le nouveau ministre-président bruxellois Rudi Vervoort à la mi-journée. (Belga)