Alors que Facebook reste empêtré dans la tourmente de l'après-Cambridge Analytica (voir ci-contre), c'est au tour de Google de faire face à certaines critiques concernant ses pratiques de ciblage. En effet, plusieurs associations américaines ont annoncé qu'elles p...

Alors que Facebook reste empêtré dans la tourmente de l'après-Cambridge Analytica (voir ci-contre), c'est au tour de Google de faire face à certaines critiques concernant ses pratiques de ciblage. En effet, plusieurs associations américaines ont annoncé qu'elles portaient plainte à la Federale Trade Commission. Ce qu'elles reprochent au géant de la recherche ? Avoir affiché des publicités ciblant des enfants de moins de 13 ans (et donc d'avoir collecté et utilisé leurs données) sur sa plateforme de vidéo YouTube, sans les informer et sans le consentement des parents. Ce qui étonne, c'est que YouTube affiche de la publicité pour enfants sur sa plateforme... alors qu'en théorie, les enfants de moins de 13 ans n'y sont pas admis. Le géant de la recherche rétorque qu'il se soucie des bambins et qu'il a développé une version "YouTube Kids " destinée aux enfants. Mais la majorité des parents n'ont pas téléchargé la version adaptée à leur progéniture et continuent de les laisser utiliser la plateforme généraliste, où de nombreux contenus inadaptés sont postés. Cela explique sans doute que le géant du Net continue de leur adresser de la pub ciblée sur YouTube. Un porte-parole de la firme a néanmoins déclaré : "Nous allons lire attentivement la plainte et évaluer si nous pouvons améliorer certaines choses"...