Pionnière des vols transatlantiques à prix plancher, Wow Air a annoncé la fin de ses activités. Cela fait des mois que la compagnie islandaise low cost est en grande difficulté. Des...

Pionnière des vols transatlantiques à prix plancher, Wow Air a annoncé la fin de ses activités. Cela fait des mois que la compagnie islandaise low cost est en grande difficulté. Des investissements hasardeux combinés à la guerre des prix sur les lignes transatlantiques et à la forte augmentation du prix du kérosène ont mis son business model sens dessus dessous. Wow Air a bien cherché à négocier avec Indigo Partners (Wizz Air, Frontier Airlines) et, par deux fois, avec Icelandair, mais sans succès. Malgré son succès public (3,5 millions de passagers) et ses 10 destinations américaines, Wow Air a accumulé les dettes, dont 37 millions d'euros rien que sur les neuf premiers mois de 2018. Cette faillite marque la fin des vols transatlantiques low cost au départ de Bruxelles. Icelandair, qui propose aussi les Etats-Unis via Reykjavik, augmentera ses fréquences... mais les prix ne sont pas les mêmes.