C'est un résultat inattendu des élections. Deux partis qui n'ont jamais ménagé leurs critiques envers la VRT y détiendront à partir de 2020 la moitié des sièges au conseil administration. Off the record, l'un et l'autre ne boudent pas leur plaisir. Au sein de la N-VA circulent déjà des blagues sur la " nouvelle orientation " de la VRT. Au Vlaams Bel...