Comme le BSF via la Ville de Bruxelles, la Fête des Solidarités, à Namur, est initialement une émanation politique : celle des Mutualités socialistes et de Jean-Pascal Labille, rêvant d'une version belge de la Fête de l'Huma parisienne. Qui dans sa période de gloire des années 1...

Comme le BSF via la Ville de Bruxelles, la Fête des Solidarités, à Namur, est initialement une émanation politique : celle des Mutualités socialistes et de Jean-Pascal Labille, rêvant d'une version belge de la Fête de l'Huma parisienne. Qui dans sa période de gloire des années 1970-1980, attirait des centaines de milliers de personnes, bien au-delà de son électorat communiste de base. Artistiquement goupillées par Denis Gérardy - monsieur BSF -, ces Solidarités lancées en 2013 engrangent un certain succès, d'ailleurs le dimanche affiche complet. Les raisons : des prix imbattables - 39 euros le pass deux jours, gratuit pour les moins de 12 ans - et une affiche éclectique plutôt attractive, grand public sans pour autant être monopolisée par le Top 50. On retrouvera le contingent hip hop belge, vivant son quart d'heure de gloire, avec entre autres Akro, Caballero & Jeanjass, et la star Roméo Elvis & Le Motel. S'invite aussi tout un contingent de chanteurs, dont Saule, Cali, Tryo, Patrick Bruel, Magyd Cherfi, Dick Annegarn et l'excellent team Gaëtan Roussel et Rachida Brakni unis sous le nom de Lady Syr. Sinon, les revenants André Brasseur et Allez Allez devraient faire danser, tout comme Konoba et Lost Frequencies, dans un autre genre. Sans oublier Les Déménageurs, quatuor qui bourlingue un répertoire spécial kids. Les 26 et 27 août à la citadelle de Namur, www.lessolidarites.be