C'est un pari dans lequel s'est lancé l'homme d'affaires français Vincent Bolloré. A côté de ses activités industrielles, il possède 60 % d'Havas, l'agence de publicit...

C'est un pari dans lequel s'est lancé l'homme d'affaires français Vincent Bolloré. A côté de ses activités industrielles, il possède 60 % d'Havas, l'agence de publicité, ainsi que 20 % de Vivendi, le groupe de médias qui gère les chaînes Canal+, les musiques Universal ou encore les jeux vidéos Gameloft. Il entend faire racheter sa participation dans Havas par Vivendi. Une offre indicative, pesant 2,3 milliards d'euros, a été lancée et pourrait aboutir durant l'été. Le but est de créer " un grand groupe de médias, de contenus et de communication ". Les analystes semblent divisés. Les uns applaudissent, les autres craignent un conflit d'intérêts. C'est que les médias de Vivendi vendent des espaces publicitaires et que le groupe Havas les achète. Une réunion des deux à un tel niveau serait inédit. Par Jean-Christophe de Wasseige