Ça grenouille ferme à Zele, en Flandre-Orientale. En cause, une "violation flagrante" de la législation linguistique par le bourgmestre CD&V. Désireux d'attirer un maximum de personnes vers le centre ...

Ça grenouille ferme à Zele, en Flandre-Orientale. En cause, une "violation flagrante" de la législation linguistique par le bourgmestre CD&V. Désireux d'attirer un maximum de personnes vers le centre de vaccination mobile qui se rendait ce 24 août dans sa commune, ce dernier avait lancé des invitations bilingues sur lesquelles le turc voisinait avec le néerlandais. La commune n'a enfreint aucune législation linguistique, a répondu Hans Knop, parfaitement conscient d'avoir piétiné quelques susceptibilités mais précisant qu'à ses yeux, assurer le bien-être collectif était d'une importance vitale devant laquelle le linguistique doit s'effacer, au moins temporairement. D'où ce document bilingue destiné à ceux qui hésitent encore et ne maîtrisent pas ou mal le néerlandais. Un courrier spécifique a également été adressé aux jeunes, groupe particulièrement sous-représenté parmi les vaccinés. La décision, précise le bourgmestre, a été prise par un centre de crise et non par le collège communal.