Viktor Hovland a confirmé son immense talent en s'adjugeant le Dubai Desert Classic, deuxième manche Rolex Series de l'année. Le jeune prodige norvégien est appelé a...

Viktor Hovland a confirmé son immense talent en s'adjugeant le Dubai Desert Classic, deuxième manche Rolex Series de l'année. Le jeune prodige norvégien est appelé au plus grand destin et pourrait, à ce rythme, frapper bientôt à la porte du trône de numéro un mondial. Déjà vainqueur de six tournois professionnels (dont quatre sur le PGA Tour américain), le natif d'Oslo ne semble avoir aucune limite dans sa progression. Doué, spectaculaire et solide, il excelle dans tous les secteurs avec, en prime, une attitude très décontractée. A Dubaï, il a signé un finish éblouissant (birdie, eagle, birdie) et s'est imposé ensuite, au premier trou de play-off, face à l'Anglais Richard Bland. Du grand art. Déjà cinquième du ranking mondial, il ambitionne d'accrocher, cette année, son premier scalp de Grand Chelem à son palmarès.