La consolidation se poursuit dans l'audiovisuel américain. Objectif : tailler des croupières à Netflix. Tous les deux aux mains du même actionnaire de contrôle, Viacom et CBS ont décidé de se regrouper à nouveau, 13 ans après un premier divorce. Une fusion en actions qui donnera naissance à ViacomCBS, un mastodonte de 28 milliards de dollars de capitalisation boursière. Sont désormais regroupés sous le même toit : CBS, MTV, Nickelodeon, Comedy Central, le studio Paramount ( Mission : Impossible, Star Trek, etc.), la chaîne Showtime (sérieux concurrent d'HBO) et la maison d'édition Simon & Schuster. National Amusements, le holding de la famille Redstone, conservera évidemment la majorité des droits de vote du nouvel ensemble. Mais Shari Redstone (photo), qui a succédé à son père Sumner, a peiné à faire passer cette fusion auprès des dirigeants de CBS, qui voulait conserver son autonomie. Des acquisitions devraient suivre. Starz, Discovery et Lions Gate sont évoqués. De quoi doper les plateformes digitales du groupe.