Le fonds de stabilisation économique de l'Etat allemand avait acheté 20% du capital de Lufthansa dans le cadre de son plan de sauvetage...

Le fonds de stabilisation économique de l'Etat allemand avait acheté 20% du capital de Lufthansa dans le cadre de son plan de sauvetage lié à la crise sanitaire. Le gouvernement avait, à l'époque, accepté de verser une aide de 9 milliards d'euros. A peine un an plus tard, il va déjà en rétrocéder 5%. Cet achat de capital a toujours été considéré comme temporaire. Il devait être revendu dès que la situation économique de la compagnie s'améliorerait. Ce qui commence à être le cas. Il est aussi conforme aux engagements pris vis-à-vis de la Commission européenne qui prévoyait de ramener la part de l'Etat allemand à son niveau d'avant mars 2020 dans un délai de deux ans.