Situé non loin de la place Sainte-Catherine à Bruxelles, Beaucoup Fish prolonge la longue tradition du quartier des restaurants de poisson. Sauf qu'on en a ici une approche résolument moderne, avec un bistrot lumineux, organisé autour d'un beau comptoir en marbre blanc et de quelques tables, où s'ébat une clientèle plutôt jeune et internationale.
...

Situé non loin de la place Sainte-Catherine à Bruxelles, Beaucoup Fish prolonge la longue tradition du quartier des restaurants de poisson. Sauf qu'on en a ici une approche résolument moderne, avec un bistrot lumineux, organisé autour d'un beau comptoir en marbre blanc et de quelques tables, où s'ébat une clientèle plutôt jeune et internationale. Tout aussi jeune, l'équipe flamande mise, pour séduire, sur les meilleurs poissons et fruits de mer, sélectionnés dans une approche respectueuse de l'environnement (et que l'on peut également acheter comme dans une poissonnerie). Contemporaine et plutôt internationale, la cuisine se cale d'ailleurs sur les arrivages avec, au tableau, les suggestions " catch of the day ". Après quelques huîtres en guise de mise en bouche, l'apéro se poursuit par de petites assiettes à partager. Pas mal ce poulpe à la plancha (15 euros), bien cuit et bien relevé, avec du piment et une tombée d'ail des ours. Si les goujonnettes (10 euros) se laissent manger, dommage que leur sauce tartare manque de caractère. Au moment des plats, cela part un peu dans tous les sens. Bonne idée, a priori, ces langoustines, gnocchis à la ricotta et asperges vertes (32 euros), avec les têtes servies à côté. Dans l'assiette, le résultat est malheureusement brouillon. Même constat avec le dos de cabillaud vapeur (28 euros), pourtant bien nacré, mais présenté avec des légumes de printemps et des haricots blancs sans allant. Tandis que le filet de lieu jaune sauce moutarde (24 euros) est, là encore, assez terne... Beaucoup plus peps, le poke bowl d'oeufs de truite (27 euros) est par contre une réussite, avec plein de céréales et de bons légumes vinaigrés de la Ferme Le Nord à Buissonville. Le tout s'agrémente parfaitement d'un bon Grüner Veltliner Thal 2017 de la Weingut Hiedler dans la région de Kamptal (45 euros). Même si la carte des vins mériterait, elle aussi, un peu plus d'attention. Si l'on reste un peu sur sa faim au sortir de ce repas, on ne condamne pas complètement Beaucoup Fish, qu'on a déjà connu plus en forme. Notamment son chouette lunch à 26 euros. Surtout, on apprécie la qualité des produits sélectionnés, l'attention à la saisonnalité et la volonté de proposer à Bruxelles une cuisine de la mer jeune et moderne, un peu dans l'esprit du Clamato à Paris par exemple.