La descente s'est amorcée en début d'année. Si elle n'était pas encore inquiétante en avril dernier lors de notre dernière analyse, la situation s'est largement détériorée depuis. On dénombre seulement 159.573 m2 de projets (soit 1.496 appartements mis en vente dans 103 développements) alors que le stock s'élevait à 233.990 m2 il y a deux ans (2.508 unités dans 148 projets), selon les derniers chiffres livrés par le bureau d'expertise immobilière de Crombrugghe & Partners, qui recense pour Trends-Tendances le nombre d'appartements neufs actuellement commercialisés. Il faut remonter au printemps 2014 pour retrouver la trace d'une offre aussi faible. Une situation étonnante car elle était davantage attendue début 2021, selon plusieurs promoteurs interrogés ces dernières semaines. Ce devait être une conséquence du confinement et du retard en matière de projets ou de permis. Des chiffres qui devraient donc encore empirer dans les prochains mois.
...

La descente s'est amorcée en début d'année. Si elle n'était pas encore inquiétante en avril dernier lors de notre dernière analyse, la situation s'est largement détériorée depuis. On dénombre seulement 159.573 m2 de projets (soit 1.496 appartements mis en vente dans 103 développements) alors que le stock s'élevait à 233.990 m2 il y a deux ans (2.508 unités dans 148 projets), selon les derniers chiffres livrés par le bureau d'expertise immobilière de Crombrugghe & Partners, qui recense pour Trends-Tendances le nombre d'appartements neufs actuellement commercialisés. Il faut remonter au printemps 2014 pour retrouver la trace d'une offre aussi faible. Une situation étonnante car elle était davantage attendue début 2021, selon plusieurs promoteurs interrogés ces dernières semaines. Ce devait être une conséquence du confinement et du retard en matière de projets ou de permis. Des chiffres qui devraient donc encore empirer dans les prochains mois. Cette baisse de l'offre ne s'accompagne pas d'une baisse des prix. Ils sont à nouveau en hausse dans toutes les communes bruxelloises. Et pas qu'un peu. La hausse moyenne est de 7,5 % par rapport à l'an dernier et de 11 % en trois ans. Le prix moyen est de 3.600 euros/m2. L'appartement type d'une superficie moyenne de 101 m2 est donc affiché à 363.300 euros. Une hausse de 45.000 euros par rapport à avril dernier ! Précisons que la superficie moyenne était un peu plus petite, à 95 m2. Si les communes du nord de Bruxelles (Laeken, Neder- Over-Heembeek, Jette, Koekelberg et Ganshoren) et de l'ouest (Molenbeek, Anderlecht et Forest) concentraient jusqu'il y a peu la moitié de l'offre bruxelloise, ce n'est plus le cas aujourd'hui. La faute à l'effondrement du stock dans le district ouest, qui est passé en quelques mois de 495 à 205 unités. Parmi les principaux projets en cours dans ce district, citons Atlantis (Eaglestone), City Dox (Atenor), Erasmus Gardens (BPI Real Estate et Belfius Immo), A Part des Lacs (Bluestone Invest) et Nautilus (Eaglestone) à Anderlecht, MSquare (Thomas & Piron Bâtiment et Burco) et Les Terrasses Parc Scheutbos (D&M) à Molenbeek et Forest Village (Bouygues) et L'Ilot Decoster (EK Development) à Forest. Les prix y sont toujours les plus abordables de la capitale. Le bien type, un appartement neuf de 95 m2, est vendu à 251.750 euros. Notons que les prix n'ont pas évolué depuis l'été 2017, ce qui est particulièrement étonnant. L'autre district dont l'offre est en recul est celui de Bruxelles Sud. Son stock est passé de 383 appartements mis en vente l'an dernier à 258 unités aujourd'hui (soit 16.000 m2 de moins). La fin de la commercialisation de plusieurs projets justifie cette diminution. Les prix sont en hausse de 4 % par rapport à avril dernier, à 4.150 euros/m2. Parmi les projets encore à la vente, on retrouve toujours Cavell Court (Burco et AG Residential), les Hauts Prés (BPI et Belgian Land), Les Promenades d'Uccle (Matexi et Besix RED) et Moulin Blanc (Thomas & Piron) à Uccle, Delta View (IPM) à Auderghem de même que Chien Vert (Dare2Build et Verstraete Development) à Woluwe-Saint-Pierre. Le second enseignement est le rebond de l'offre à Bruxelles-Ville. Elle a doublé en un an, passant de 84 à 160 appartements mis en vente. Si Mercator Garden (Cofyna), Urban Court (AG Residential) et Canal Wharf (AG Residential) étaient déjà présents, on a vu apparaître Catedra (Bouygues) et Square Schuman (Urbicoon). Les prix sont partis à la hausse, dans la lignée de la tendance générale, et franchissent pour la première fois la barre des 4.000 euros/m2 (+ 8 % en un an, + 22,5 % en trois ans). Pour le reste, l'offre dans les autres communes bruxelloises reste stable. Le plus important vivier de projets est toujours à retrouver dans le district de Bruxelles-Nord (Laeken, Neder-Over-Heembeek, Jette, Koekelberg et Ganshoren). Le redéveloppement de Tour & Taxis par Extensa via le projet Park Lane entraînant de nombreux projets dans son sillage. On y dénombre 405 appartements mis en vente actuellement. Dans des projets tels que Soho Bxl (Elitis), Warandeveld (M&A Property Investors) et Alfred (Smarthome) à Neder-Over-Heembeek et Laurelle (Antonissen) à Laeken. Statut quo également pour les communes d'Etterbeek, Saint-Gilles et Ixelles, dont l'offre reste dans des sphères particulièrement faibles par rapport à ce que l'on a connu ces dernières années. Avec 110 unités recensées dans des projets tels que Balmoral (Fenixco) à Ixelles, Tervuren Corner (Inside Development) à Etterbeek et King Charles (VTP) à Saint-Gilles. Les prix sont stables par rapport au mois de mars et en hausse de 5 % par rapport à l'an dernier. Les projets développés sont plutôt haut de gamme, comme Greenside (JP Seven) à Ixelles, avec une moyenne des prix affichée à 5.515 euros/m2 ou Tervuren Corner à 5.350 euros/m2. Enfin, l'offre d'appartements dans le district Est (Evere, Schaerbeek et Woluwe- Saint-Lambert) reste dans des standards élevés avec 350 unités à vendre. Les prix y ont évolué de 5,5 % en un an. Parmi les projets en cours, relevons la résidence Evergate (Thomas & Piron), Colonel (In Red) et Evereast (Bouygues) à Evere, l'Axo 118 (Bouygues Immobilier Belgium), The Edge (Camille) et Pavillon (Van Looy Bouwgroep) à Schaerbeek, Inwo (Wilink), So Stockel (Belgian Land et Besix Red), Vancouver (Antonissen), Woluwe Valley (Urbicoon) et Youwo (Eiffage) à Woluwe-Saint- Lambert.