Malgré le conflit social toujours pas résolu chez Skeyes, Arnaud Feist, le CEO de Brussels Airport, affichait un large sourire la semaine dernière à l'occasion de la présentation des résultats 2018. Une année faste en termes opérationnels et financiers. L'aéroport a battu son record de passagers (25,7 millions), amélioré son chiffre d'affaires de 7,9% (595 millions d'euros), accru son bénéfice net de 25% (111 millions) et obtenu son meilleur résultat en fret depuis le départ du hub de DHL (732.000 tonnes). Ses bons résultats autorisent un dividende plus important que l'an dernier. Les 93 millions seront répartis entre les différents actionnaires, dont l'Etat belge qui percevra 23 millions. Un actionnariat qui devrait changer d'ici à la fin de l'année avec l'arrivée du fonds de pension néerlandais APG, du fonds d'investissement australien QIC et de l'assureur Swiss Life qui ont racheté les 36 % de Macquarie.