Relativement méconnue, la Basilicate, région coincée entre la Calabre et les Pouilles, est célébrée dans ce petit restaurant du quartier du Châtelain à Bruxelles. Aux commandes : Alessandro (au piano) et Maria (en salle) Concetta. Ce n'est pas un couple mais un frère et une soeur q...

Relativement méconnue, la Basilicate, région coincée entre la Calabre et les Pouilles, est célébrée dans ce petit restaurant du quartier du Châtelain à Bruxelles. Aux commandes : Alessandro (au piano) et Maria (en salle) Concetta. Ce n'est pas un couple mais un frère et une soeur qui, en outre, profitent des merveilleux produits que leur envoient leurs parents restés au pays comme, par exemple, des poivrons séchés. Miranda ressemble à une trattoria italienne à l'ancienne mais ce qu'Alessandro vous prépare n'a rien de traditionnel. Ne cherchez pas les pizzas ou les pâtes à la carbonara, vous n'en trouverez pas. Le chef vous propose une cuisine de terroir, celui de sa famille, et réinvente les recettes de sa région d'origine. Avec une pointe d'audace comme dans ces aubergines au chocolat (13 euros) proposées en antipasti. Les poivrons familiaux, délicieux au demeurant, parfument un plat d' orechiette à la cacioricotta (17 euros), un fromage des Pouilles à mi- chemin entre ricotta et fromage à pâte molle. Et que dire des courgettes alla scapese accompagnant un filet de porc (22 euros) tendre à souhait ? Séchées au soleil puis frites, elles sont servies avec un peu de vinaigre, de l'ail et de la menthe. Evidemment, une visite chez Miranda ne se conçoit pas sans goûter à l'Aglianico del Vulture, l'AOC en vin rouge de la Basilicate. 38, rue du Page, 1050 Bruxelles, www.mirandacucinaitaliana.be