La semaine dernière, le circuit féminin européen a osé l'innovation en proposant un tournoi en nocturne. C'est en effet sous la lumière artificielle des projecteurs que s'est disputé l'Omega Moonl...

La semaine dernière, le circuit féminin européen a osé l'innovation en proposant un tournoi en nocturne. C'est en effet sous la lumière artificielle des projecteurs que s'est disputé l'Omega Moonlight Classic sur le parcours de l'Emirates Golf Club, à Dubaï. Cet environnement a conféré, bien sûr, une ambiance très spéciale à la compétition. Mais il a généré aussi quelques critiques en coulisses. Plusieurs joueuses ont été déstabilisées par les effets d'optique, notamment au putting. Sur le moment, la Suédoise Caroline Hedwall ne s'est même pas rendu compte qu'elle avait réussi un hole in one lors du deuxième tour! Et, pour les téléspectateurs, le vol des balles est également difficile à suivre. L'expérience méritait néanmoins d'être tentée. La victoire est revenue à l'Australienne Minjee Lee. La championne belge Manon De Roey a terminé 33e mais conserve sa troisième place au classement général de l'année avant l'Open d'Arabie saoudite, l'un des mieux dotés de l'année.