Le changement, c'est maintenant ! Depuis le 1er janvier, d'importantes modifications ( lire l'encadré) ont été apportées aux règles de golf pour les joueurs amateurs comme pour les professionnels. Elles ont pour objectifs majeurs de simplifier et d'accélérer le jeu.
...

Le changement, c'est maintenant ! Depuis le 1er janvier, d'importantes modifications ( lire l'encadré) ont été apportées aux règles de golf pour les joueurs amateurs comme pour les professionnels. Elles ont pour objectifs majeurs de simplifier et d'accélérer le jeu. Sport de tradition, le golf s'appuie, depuis sa naissance au 18e siècle, sur un règlement scellé dans le marbre. Certes, des aménagements ont été apportés, ici ou là, au fil du temps. Mais la révision de 2019 est, sans doute, l'une des plus importantes. Ce n'est pas un hasard si elle a été baptisée Rules Modernisation par les instances du Royal & Ancient et de l'USGA qui gèrent la discipline au niveau mondial. Le livre officiel des règles est épais comme un ancien annuaire téléphonique ! Il fera toujours office, bien sûr, de " bible " pour les fidèles de St.Andrews. Mais, dans les faits, il a été solidement dépoussiéré. Le fameux concept du Ready Golf - " Prêt ? Jouez ! " - a même servi de fil rouge à cette (r)évolution. Accélérer la cadence, éviter les pertes de temps, abréger les discussions, rendre le jeu plus intuitif et cohérent : voilà les grands principes de la réforme. On le sait : une partie de golf de 18 trous est naturellement chronophage. Il faut compter, en moyenne, quatre heures de jeu. Sans parler, bien sûr, de l'échauffement au practice et de l'incontournable 19e trou. C'est beaucoup, surtout pour la nouvelle génération qui fonctionne en mode contre-la-montre. Grâce aux nouvelles règles, le temps sera réduit (on parle, potentiellement, de 30 minutes de gain) avec en toile de fond des parties plus fluides et plus rythmées. A ce titre, plusieurs modifications de règles sont emblématiques. Le joueur n'aura ainsi plus droit qu'à trois minutes (au lieu de cinq) pour chercher sa balle. De la même façon, il pourra laisser le drapeau dans le trou lorsqu'il puttera sur le green. Observateur avisé, Winston Churchill disait que le golf était " une merveilleuse balade gâchée par une maudite balle blanche ". De nombreux observateurs ajoutaient " et par des règles trop compliquées ". La nouvelle mouture va donc dans le bon sens commun, surtout pour les joueurs amateurs qui pratiquent la discipline pour le plaisir. Certes, il y aura sûrement des puristes qui prétendront que le golf a perdu, avec ces changements, un peu de son âme et que rien ne sera plus jamais pareil. Mais on avait entendu le même refrain, en tennis, lors de l'apparition du tie-break ou, en football, lors de la création des tirs au but. Et, in fine, les nouveaux règlements ont été très bien intégré par la majorité.