On le sait, la Belgique est censée sortir du nucléaire en 2025. Même si de nombreux acteurs, vu les retards encourus, tablent plutôt sur une sortie progressive plutôt qu'en bloc, ils attendent, avec impatience, la mise en place du fameux mécanisme de rémunération de la capacité (CRM). Sans entrer dans les détails techniques, ce CRM fonctionne selon un système d'enchères et définit ...