Lancé en mars dernier, le SUV coupé de Renault a déjà séduit plus de 10.000 clients sur notre continent. Le succès devrait se poursuivre avec l'arrivée cet été de la version hybride. La boîte de vitesses spécifique brevetée par Renault assure une cond...

Lancé en mars dernier, le SUV coupé de Renault a déjà séduit plus de 10.000 clients sur notre continent. Le succès devrait se poursuivre avec l'arrivée cet été de la version hybride. La boîte de vitesses spécifique brevetée par Renault assure une conduite douce avec très peu d'à-coups mais cette version hybride de 145 ch accélère moins fort que l'essence TCe 140 ch. Elle consomme cependant moins de carburant car elle peut parcourir jusqu'à trois kilomètres en mode électrique. Ensuite, le moteur thermique travaille de concert avec l'électrique, notamment pour réalimenter la batterie (qui se recharge seule, sans devoir être branchée sur une prise ; il ne s'agit donc pas d'un hybride plug-in). Notre essai, mené à rythme calme sur un parcours ville/route, s'est soldé par une consommation de 5,2 l/100 km, soit un gros litre de moins que pour l'essence TCe 140 dans les mêmes conditions. L'hybride offre aussi une meilleure déductibilité fiscale pour les indépendants (68,70% contre 58,25). De quoi compenser les 1.600 euros de supplément à l'achat (à partir de 30.200 euros). Un propulseur hybride a par contre moins d'intérêt pour les dévoreurs d'autoroute, où il consomme davantage qu'un moteur diesel, malheureusement indisponible dans l'Arkana.